27 Juil

Cheval Blanc vu du ciel : Pierre Lurton et Cap Sud Ouest vous font découvrir la magnificence du chai en forme de vague

C’est une réalisation qui interpelle à Saint-Emilion. Une vague imaginée par l’architecte Christian de Portzamparc pour la réalisation de ce chai insolite et atypique qui se fond dans la nature avec un toit végétalisé. Un chai qui renferme des cuves en béton toutes aussi étonnantes. Eric Perrin et Pierre Lurton vous font découvrir ce lieu magique pour Cap Sud Ouest… Cap sur l’écrin de ce 1er grand cru classé A de Saint-Emilion.

Image aérienne de Cheval Blanc et du chai signé Christian de Portzamparc captée par le drone de © Cap Sud Ouest

Image aérienne de Cheval Blanc et du chai signé Christian de Portzamparc captée par le drone de © Cap Sud Ouest

« Le lieu est merveilleux d’élégance, de simplicité et je dirais par la forme de sensualité », Pierre Lurton, le gérant de Cheval Blanc, propriété de Bernard Arnault et Albert Frère depuis 1998, (Pierre Lurton est ailleurs PDG de château Yquem depuis 2004, même propriétaires), vous invite à entrer dans ce chai imaginé par Christian de Portzamparc.

Pierre Lurton est aussi l'heureux propriétaire de château Marjosse dans l'Entre-Deux-Mers © Jean-Pierre Stahl

Pierre Lurton est aussi le propriétaire de château Marjosse dans l’Entre-Deux-Mers © Jean-Pierre Stahl

ça reste quand même un chai, un objet pour faire un grand vin », Pierre Lurton gérant de Cheval Blanc

Les cuves béton dans l’enceinte du nouveau chai signé C. de Portzamparc © Cheval Blanc

« Il y 54 cuves, 45 parcelles, elles sont toutes de tailles différentes ce qui permet de faire la sélection parcellaire…chaque parcelle retrouve exactement sa cuve.Tout est séparé, on peut observer et après assembler. Le but de cette affaire est de respecter le grand terroir, et c’est là qu’on fait les grands vins. On prend le temps de bien faire les choses, voilà, » précise ce magicien du ciselage de grands vins qu’est Pierre Lurton dans son vaste chai à barriques en dessous des cuves en béton.

« Le dessin de ce chai est totalement contemporain, mais tellement beau finalement…mais contemporain, ça peut vieillir difficilement aussi…mais là, on est vraiment dans l’intemporalité d’un bâtiment, et c’est la la grande réussite du dessin de Christian de Portzamparc. Il s’est posé comme un vaisseau au milieu de ce magnifique vignoble et au milieu de l’histoire de Saint-Emilion, sans gêner, en s’intégrant et on a l’impression finalement que ce bâtiment a toujours été là. »

Une vague qui se fond dans le paysage avec un toit végétalisé à côté du château historique © JP Stahl

Une vague qui se fond dans le paysage avec un toit végétalisé à côté du château historique © JP Stahl

« Saint-Emilion, c’est quelque chose qu’il est impossible de reproduire ailleurs, c’est une grande diversité, ce sont des signatures, mais c’est surtout le terroir ! Personne ne peut remplacer ce terroir, il est unique, il est celui de Saint-Emilion au-delà des bâtiments. Ces bâtiments sont posés sur ce socle qu’est ce terroir et c’est lui qui traduit la grandeur de ces vins. »

Pour en savoir plus sur le chai de Cheval Blanc

Extrait de Cap Sud Ouest, une émission d’Eric Perrin sur France 3 Aquitaine, diffusée tous les samedis après-midi vers 15H25 et à la rentrée de septembre

2 thoughts on “Cheval Blanc vu du ciel : Pierre Lurton et Cap Sud Ouest vous font découvrir la magnificence du chai en forme de vague

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *