15 avr

Le 5ème concours mondial du Sauvignon se conclut par une grande dégustation des vins primés

On peut dire que le 2013 est rattrapé in extremis par ses blancs. Si ce n’était pas une année à rouges, les Bordeaux ont démontré hier soir au bar à vins du CIVB que c’était une grande année en blancs, à l’occasion de la dégustation des vins lauréats du Mondial du Sauvignon à Bordeaux.

Soirée sauvignon au CIVB 005

Bruno Baylet, château Landereau, Hervé Grandeau, Président des Bordeaux et Bordeaux Supérieur, Philippe Chabert, les Grands Chais de France et Roland Quancard, Cheval Quancard © jean-Pierre Stahl.

C’était la troisième mi-temps hier au bar à vins du CIVB. Celle d’après les matchs où l’on est content de faire la fête tellement le résultat était à la hauteur des attentes. La métaphore est facile, je le concède, avec un Marc Medeville, vice-président du syndicat des Bordeaux et Bordeaux Sup qui a cette allure de rugbyman…Ce d’autant qu’il rafle trois médailles, ce champion ! Une en or pour château Fayau 2013, deux en argent pour châteaux Boisson et Du Mouret 2013, et toutes les trois dans la catégorie assemblage.

Soirée sauvignon au CIVB 012

Il y avait un monde fou pour déguster les vins primés © JPS

C’est qu’il y avait foule surtout à partir de 18h pour les professionnels et à partir de 19h pour le grand public pour venir déguster ces Sauvignons primés dont je vous dévoilais dès hier le palmarès.

« C’est la première fois que je me présente, et je suis primé ! », on lisait la joie sur le visage de Bruno Baylet, propriétaire de château Landereau dans l’Entre-Deux-Mers, médaille d’or en assemblage avec une majorité de cépages sauvignons: 40%  sauvignon blanc, 20% sauvignon gris, 30 % sémillon et 10 % muscadelle.

Soirée sauvignon au CIVB 015

Notes de fruits, d’agrumes, ou une certaine minéralité…on avait le choix également entre des vins boisés ou non boisés © JPS

ça permet d’avoir un concours qui confronte nos vins à l’offre mondiale; on peut ainsi avoir une note internationale…C’est quand même la minéralité qui domine sur les vins primés », selon Bruno Baylet du château Landereau, médaille d’or en assemblage.

Sur les 143 échantillons présentés pour les Blancs de Bordeaux, Bordeaux a remporté 41 médailles dont 10 médailles d’or, 30 médailles d’argent et 1 trophée spécial.

Soirée sauvignon au CIVB 007750 échantillons issus de 22 pays étaient en lice. Pour la France, les Sauvignons les plus représentés venaient du Val de Loire (278 vins) (Sancerre est l’autre grand terroir primé cette année, avec une minéralité, un côté pierre à fusil et de grands terroirs calcaires à souligner), puis de Bordeaux (143 vins présentés), le Sud-ouest (37) et le Languedoc-Roussillon (24).

Pour l’étranger, ce sont donc 248 vins issus des vignobles de 21 pays qui ont été présentés.

Soirée sauvignon au CIVB 018

Guillaume Gresta, le responsable du bar à vins du CIVB, a fait découvrir de nombreux Sauvignons primés © JPS

C’est une bonne année en blanc, c’est aussi l’avenir du rouge à Bordeaux », dixit un vigneron primé.

Des négociants de la place de Bordeaux participaient également au concours mondial du Sauvignon avec leur propriétés. Ainsi, Roland Quancard, à la tête de Cheval Quancard, qui a obtenu une médaille d’argent avec sa cuvée Clémence dans l’Entre-deux-Mers en assemblage (80  % sauvignon, 20 % sémillon). Un vin vinifié et élevé 5-6 mois en barriques neuves, vendu aux CHR (cafés, hôtels, restaurants), aux cavistes et aux particuliers.

Autre lauréat du négoce, Benoît Calvet a obtenu une médaille d’argent pour « Exquisit Collection », un 100 % sauvignon non boisé. « On est parti d’un goût anglais, et aujourd’hui on en produit 4 200 hectolitres, cela fait seulement deux ans qu’on a lancé ce sauvignon »