26 fév

Happy Belfort

Le phénomène Happy arrive à Belfort.

Depuis quelques semaines, des gens «happy» se multiplient sur le web. Ils sont «happy» de vivre dans leur ville et le font savoir en vidéo. Une vague de bonheur inonde la planète entière … Mais pourquoi donc ?

Au départ, il y a le clip du rappeur américain Pharrel Williams intitulé «Happy» qui montre des gens «happy» entrain de danser sur de la musique «happy» pendant 24 heures dans le monde entier !

De quoi donner des idées à tous les gens «happy» du globe…

En quelques semaines, de nombreuses vidéos ont fleuri sur la toile sur le modèle du clip américain. Avec à chaque fois, une nouvelle ville à l’honneur. We are happy from Sydney, New-York, Nantes, Dubrovnik, ou même Strasbourg !

«Tout cela respire/transpire le bonheur» me direz-vous !

D’ailleurs, ce nouveau phénomène ne laisse personne indifférent. Il y a ceux qui aiment : « trop cool, trop bien » et ceux qui détestent «trop kitsch, trop cucul la praline». En tout cas, une chose est sûre, Happy débarque aussi en Franche-Comté.

Après Vesoul, c’est Belfort qui part à la conquête du bonheur ! Le tournage de la vidéo a démarré le weekend dernier dans la cité du Lion sous l’impulsion des deux bloggeuses du site Internet «à la conquête de l’est». Le clip est participatif et de nombreuses séquences seront filmées d’ici la fin de la semaine avec comme rendez-vous pour atteindre le bonheur suprême, la nuit de la Zumba au gymnase le Phare à Belfort (une séquence du clip y sera tournée par le réalisateur Etienne Kopp).

C’est que du bonheur… N’est-ce pas ? ;)

Au fait, si vous êtes «happy» et jongleur ou/et cracheur de feu ou/et danseur classique, votre profil intéresse les organisateurs. A bon entendeur…