15 oct

Réforme des retraites : le vote des députés auvergnats

Mardi après-midi, le projet de loi sur la réforme des retraites a été adopté par l’Assemblée Nationale. Le texte, qui prévoit l’allongement progressif de la durée de cotisation à 43 ans, a reçu le soutien de 270 députés. La Droite et le Front de Gauche ont voté contre, pas pour les mêmes raisons comme on peut l’imaginer. Sur les 568 votants, 249 élus ont dit non à cette réforme alors que 49 autres ont choisi l’abstention. Continuer la lecture

05 juil

Danielle Auroi (EELV), présidente de la commission des affaires européennes à l’assemblée nationale

Danielle Auroi, députée Europe Ecologie-Les Verts de la 3e circonscription du Puy-de-Dôme, a pris la présidence de la commission des affaires européennes à l’assemblée nationale et succède à l’UMP Pierre Lequiller. L’élue auvergnate qui découvre le Palais Bourbon n’est, en revanche, pas étrangère aux affaires de l’Europe puisqu’elle avait siégé au parlement européen entre 1999 et 2004.

« La commission des affaires européennes suit l’ensemble des travaux de l’UE et en informe l’Assemblée nationale. Elle examine les projets de résolution sur les projets et leur compatibilité avec le principe de subsidiarité. Elle donne enfin son avis au gouvernement sur les propositions d’actes de l’Union », comme nous l’explique Clémentine Forissier, rédactrice en chef dEuractiv.

A lire :

  • La commission des affaires européennes sur le site de l’assemblée nationale
  • La commission affaires européennes de l’assemblée nationale est en place (Euractiv)
  • Une ancienne eurodéputée à la tête de la commission des Affaires européennes (Euractiv)
  • 03 juil

    Jean-Marc Ayrault reçoit la confiance de l’assemblée nationale, Laurent Wauquiez réagit

    Le premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a reçu aujourd’hui la confiance de l’assemblée nationale avec 302 voix pour et 205 contre.
    Parmi les 12 députés auvergnats, ceux du Groupe socialiste, républicain et citoyen, Odile Saugues, Christine Pirès-Beaune, Jean-Paul Bacquet, Alain Calmette, Bernard Lesterlin, et Guy Chambefort ont voté pour. C’est également le cas de Gérard Charasse (Groupe radical, républicain, démocrate et progressiste) et de Danielle Auroi (Groupe Ecologiste).
    Le député de la 5e circonscription du Puy-de-Dôme, et président du groupe de la gauche démocrate et républicaine, André Chassaigne, s’est abstenu.
    Enfin, les députés du Groupe de l’union pour un mouvement populaire, Alain Marleix, Laurent Wauquiez et Jean-Pierre Vigier ont voté contre.

    En vidéo, des extraits du discours de Jean-Marc Ayrault et la réaction du député UMP de la Haute-Loire, Laurent Wauquiez.


    A lire :

  • http://www.francetv.fr/info/ce-qu-il-faut-retenir-du-discours-de-politique-generale-de-jean-marc-ayrault_114813.html
  • Le détail du vote sur le site de l’Assemblée Nationale
  • 28 juin

    Les députés auvergnats et les commissions permanentes de l’Assemblée Nationale

    Depuis le 17 juin dernier, l’Auvergne est représentée par 12 députés à l’Assemblée Nationale. Voici leur répartition dans les huit commissions permanentes.

    Si les députés auvergnats sont largement représentés au sein de la commission des Affaires Etrangères avec quatre élus, ils sont, en revanche, totalement absents de la commission des Affaires Sociales et de celle des Affaires Culturelles et de l’Education.

    COMMISSION DES AFFAIRES ÉCONOMIQUES
    André Chassaigne (FDG) – 5ème circonscription du Puy-de-Dôme

    COMMISSION DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES
    Danielle Auroi (EELV) – 3ème circonscription du Puy-de-Dôme
    Jean-Paul Bacquet (PS) – 4ème circonscription du Puy-de-Dôme
    Gérard Charasse (PRG) – 3ème circonscription de l’Allier
    Odile Saugues (PS) – 1ère circonscription du Puy-de-Dôme

    COMMISSION DE LA DÉFENSE NATIONALE ET DES FORCES ARMÉES
    Guy Chambefort (PS) – 1ère circonscription de l’Allier
    Alain Marleix (UMP) – 2ème circonscription du Cantal

    COMMISSION DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L’AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE
    Alain Calmette (PS) – 1ère circonscription du Cantal
    Jean-Pierre Vigier (apparenté UMP) – 2ème circonscription de Haute-Loire

    COMMISSION DES FINANCES, DE L’ÉCONOMIE GÉNÉRALE ET DU CONTRÔLE BUDGÉTAIRE
    Laurent Wauquiez (UMP) – 1ère circonscription de Haute-Loire
    Christine Pirès-Beaune (PS) – 2ème circonscription du Puy-de-Dôme

    COMMISSION DES LOIS CONSTITUTIONNELLES, DE LA LÉGISLATION ET DE L’ADMINISTRATION GÉNÉRALE DE LA RÉPUBLIQUE
    Bernard Lesterlin (PS) – 2ème circonscription de l’Allier

    21 juin

    EELV veut protéger le Cantal contre les quads

    Dans un communiqué publié le 21 juin 2012, les membres du parti Europe Ecologie Les Verts du Cantal se disent très inquiets, voire en colère, après avoir été informés « par la Frane (fédération Auvergne pour la nature et l’environnement) et la municipalité de Brezons de l’organisation d’un festival quad de grande ampleur du 22 au 25 juin. Ce festival basé à Coltines se déversera sur les pentes des monts du Cantal jusqu’en Haute-Loire et donc sur les estives et chemins de la vallée de Brezons. »

    Pourtant, par un arrêté en date du 15 juin dernier, les préfets de Haute-Loire et du Cantal ont bel et bien interdit cette manifestation. Malheureusement, selon les élus EELV « les organisateurs semblent décidés à la tenir et ainsi balayer du revers de la main des décisions des représentants de l’Etat »

    Site annonçant le Quad festival du Cantal

    Le parti écolo tire la sonnette d’alarme car, selon lui, le Cantal est en train de devenir une destination privilégiée pour ce genre de manifestation : « Nous saluons également l’initiative du maire de Brezons d’interdire le rassemblement d’engins à moteurs sur les voies communales. Nous demandons aux Préfets et aux élus concernés de prendre toutes les mesures nécessaires pour faire appliquer la loi »

    Effectivement… Une simple recherche sur Internet permet de constater que le Cantal sera bien le lieu d’accueil d’un « Quad festival » du 22 au 25 juin 2012 à St Flour.

    20 juin

    En Haute-Loire, un jeune démocrate veut plus d’élus FN à l’assemblée nationale

    Pierre Cheynet, le secrétaire départemental du Front National, et Julien Béal, un Jeune Démocrate du même département, se font les yeux doux sur Internet. Sur son fil Twitter, Pierre Cheynet a « salué l’appel au pluralisme lancé par Julien Béal sur son blog », ajoutant que « beaucoup devraient s’en inspirer ».

    Il faut dire que les deux formations ont sans doute assez mal digéré les élections présidentielle puis législative. En avril dernier, Marine Le Pen avait obtenu 17,9% des voix avant que son Rassemblement ne réunisse 13,6% des suffrages au 1er tour des législatives. De son côté, François Bayrou s’est contenté de 9,13% des voix le 22 avril dernier, et le MoDem  s’est effondré, les 10 et 17 juin. Dans le même temps, Eva Joly séduisait tout juste 2,31% des électeurs avant qu’Europe Ecologie-Les Verts, grâce à un accord avec le Parti Socialiste, ne s’assure la présence aujourd’hui à l’Assemblée Nationale de 17 députés, malgré un score de 5,46% au premier tour des élections législatives.

    Sur son blog, Julien Béal, Jeune Démocrate de Haute-Loire, a affirmé qu’il ferait « partie des Français qui vont se battre pour une part de proportionnelle à l’assemblée nationale ». En bon démocrate, il dit vouloir des députés FN et il ajoute qu’il en veut « autant que des députés communistes, même si (il) ne partage pas du tout leurs valeurs ».

    Pour compléter :

    L’Assemblée nationale avec une proportionnelle intégrale : http://elections.lefigaro.fr/presidentielle-2012/2012/06/19/01039-20120619ARTFIG00615-le-ps-sans-majorite-avec-la-proportionnelle-integrale.php

    Législatives 2012 en Auvergne : la grille des résultats

    Veuillez trouver, ci-dessous, la grille, complétée en direct, des résultats du second tour de l’élection législative en Auvergne

    Deuxième tour 17 juin 2012 Premier tour 10 juin 2012
    Puy-de-Dôme 1 Odile Saugues (ps)

    ELUE 67.63%

    Jean-Pierre Brenas (ump)

    32.37%

    Odile Saugues (ps)

    44.82%

    Jean-Pierre Brenas (ump)

    20.66%

    Puy-de-Dôme 2 C.Pirès-Beaune (ps)

    ELUE 59.52%

    Lionel Muller (ump)

    40.48%

    C.Pirès-Beaune (ps)

    38.77%

    Lionel Muller (ump)

    26.39%

    Puy-de-Dôme 3 Louis Giscard D’Estaing (ump)

    49.17%

    Danièle Auroi (Eelv)

    ELUE50.83%

    Louis Giscard D’Estaing (ump)

    39.36%

    Danièle Auroi (eelv)

    36.42%

    Puy-de-Dôme 5 André Chassaigne (FG)

    ELU 67.53%

    Maxime Costilhes (UMP)

    32.47%

    André Chassaigne (FG)

    41.15%

    Maxime Costilhes (UMP)

    20.03%

    Allier 1 Guy Chambefort (ps)

    ELU 57.62%

    P.André Périssol (ump)

    42.38%

    Guy Chambefort (ps)

    38.19%

    P.André Périssol (ump)

    33.36%

    Allier 2 Bernard Lesterlin (ps)

    ELU 59.24%

    Daniel Dugléry (ump)

    40.76%

    Bernard Lesterlin (ps)

    36.51%

    Daniel Dugléry (ump)

    30.99%

    Allier 3 Gérard Charasse (prg)

    ELU57.37

    Claude Malhuret (UMP)

    42.63

    Gérard Charasse (prg)

    42.51%

    Claude Malhuret (UMP)

    32.38%

    Cantal 1 Alain Calmette (ps)

    ELU 51.63%

    Vincent Descoeur (ump)

    48.37

    Alain Calmette (ps)

    41.23%

    Vincent Descoeur (ump)

    42.92%

    Haute-Loire 1 Laurent Wauquiez (ump)

    ELU 63.95%

    Guy Vocanson (ps)

    36.05%

    Laurent Wauquiez (ump)

    49.74%

    Guy Vocanson (ps)

    23.44%

    Haute-Loire 2 Jean-Pierre Vigier (ump)

    ELU 51.52%

    André Chapaveire (PS)

    48.48%

    Jean-Pierre Vigier (ump)

    38.19%

    André Chapaveire (PS)

    35.86%

    Puy-de-Dôme 4 Jean-Pierre Bacquet (ps)

    ELU 50.92%

    Bertrand Barraud (ump)

    21.27%

    Cantal 2 Alain Marleix (ump)

    ELU 50.24%

    Gérard Salat (PS)

    35.86%

    14 juin

    Des écologistes au secours de Louis Giscard d’Estaing

    Louis Giscard d’Estaing, candidat à sa propre succession sur la 3e circonscription du Puy-de-Dôme, a su séduire certains défenseurs de la cause écologiste et animale. A quelques jours du second tour des élections législatives, le député UMP a reçu le soutien de la candidate du parti écologiste « Le Trèfle », Chantal Guillaumin. Dimanche dernier, elle avait récolté 536 voix pour un peu plus de 1% des suffrages. Dans un communiqué, Chantal Guillaumin explique que le Trèfle a « décidé l’appel à voter pour Louis Giscard d’Estaing, homme de cœur, qui pour nous mérite notre considération pour le travail effectué, et son programme ».

    Le 17 juin, Louis Giscard d’Estaing sera opposé à Danièle Auroi, candidate d’Europe Ecologie-Les Verts et du PS.

    07 juin

    Les déplacements de Jean-Vincent Placé (EELV) en Auvergne

    Jean-Vincent Placé, en Haute-Loire

    Jean-Vincent Placé a sans doute pu apprécier la variété des paysages de l’Auvergne durant cette campagne. Il vient en effet de passer un court séjour (2 jours/1 nuit) dans la région pour soutenir les candidats écologistes aux élections législatives. Mardi soir, le président du groupe Europe Ecologie-Les Verts au Sénat a d’abord participé à un meeting à Vichy (3ème circonscription de l’Allier) pour soutenir Anne Babian-Lhermet. Le lendemain, il a quitté le bourbonnais pour le Cantal. A Massiac, il a encouragé la candidate EELV sur la 2ème circonscription, Dominique Dumazel, en début d’après-midi. Jean-Vincent Placé a ensuite rejoint Gustave Alirol, le candidat officiel du Parti Socialiste et d’EELV sur la 1ère circonscription de Haute-Loire (Guy Vocanson revendique aussi l’étiquette PS, à lire ici).

    Le soir-même, le sénateur écologiste était attendu à Brive en Corrèze.