12 Nov

Peter Doherty revient de loin avec « Hamburg Demonstrations »

Peter Doherty ici au Festival des Vieilles Charrues sera à Clermont-Ferrand le 21 novembre 2016 / AFP PHOTO / FRED TANNEAU

Peter Doherty ici au Festival des Vieilles Charrues sera à Clermont-Ferrand le 21 novembre 2016 / AFP PHOTO / FRED TANNEAU

 

Le deuxième album solo du mauvais garçon du rock anglais « Hamburg Demonstrations » sortira le 2 décembre prochain mais nous avons eu la chance de pouvoir l’écouter en avant-première. La star britannique livre onze titres qui montrent l’envie de vivre d’un artiste qui a pourtant tout fait pour avancer son heure de départ. Mélancolique, poétique et hyper attachant, ce nouvel opus sera à découvrir sur la scène de la Coopérative de Mai le 21 novembre prochain. 

La dernière fois que Pete s’est changé en Peter, c’était pour « Grace / Wastelands » et la grâce, on peut dire que le bad boy des tabloïds anglais l’avait obtenue: les critiques spécialisées ont absous le chanteur de toutes ses fautes et dérapages et l’ont érigé en poète maudit. Sept ans plus tard, l’ange déchu revient du monde des morts pour nous donner quelques nouvelles de Hambourg où il a enregistré ce deuxième recueil. Ce que « Hamburg Demonstrations » démontre, c’est que le premier effort du chanteur n’était pas vain et pour ceux qui n’ont pas encore compris qu’avant d’être une rock star paumée, Peter Doherty est un « songwriter » talentueux, ce deuxième album solo devrait rendre cette évidence encore plus limpide.

But I don’t want to die anymore
Any more than I did want to die before

(Mais je ne veux plus mourir, je ne veux plus autant mourir qu’avant) Peter Doherty, Flags of the Old Regime 

N’allez pas croire que c’est la joie de vivre qui traverse les onze titres de ce nouvel album (10 en réalité puisqu’il comprend deux versions de « I Don’t Love Anyone (But You’re Not Just Anyone) » ) mais en tout cas, l’envie de ne pas en rester là est claire. Le fantôme d’Amy plane joliment sur un certain nombre de chansons dont « Flags of the Old Régime« , balade à pleurer qui lui est clairement dédiée mais aussi sur l’énergique « Birdcage » à l’entêtant refrain que le chanteur partage avec la chanteuse anglaise Suzi Martin et dont les paroles seraient signées d’Amy Winehouse elle-même.

Alors, même si les vieux démons de Peter sont toujours là, si ses anges maudits, de Wilde à Rimbaud, continuent à l’habiter, on peut dire que le poète est à nouveau dans son époque et qu’il la traverse en pleine conscience, que ce soit pour pleurer la mort de son amie ou pour réagir aux attentats de Paris dans « Hell To Pay At The Gates Of Heaven« , chanson qui fera sûrement partie du set au Bataclan les 16 et 17 novembre prochains. Clean, la voix éraillée mais juste, le musicien signe des mélodies aux arrangements bien fichus et quand il chante l’amour sur « I Don’t Love Anyone (But You’re Not Just Anyone)« , ça donne juste envie de le chanter comme lui. Faute de chanter comme, les clermontois auront en tout cas l’occasion de chanter avec lui le 21 novembre prochain à la Coopérative de Mai pour l’un des premiers concerts de sa tournée. L’album, lui, sera disponible le 2 décembre.

Tracklist de l’album :

1. Kolly Kibber 2. Down For The Outing 3. Birdcage 4. Hell To Pay At The Gates Of Heaven 5. Flags From The Old Regime 6. I Don’t Love Anyone (But You’re Not Just Anyone) V2 7. A Spy In The House Of Love 8. Oily Boker 9. I Don’t Love Anyone (But You’re Not Just Anyone) 10. The Whole World Is Our Playground 11. She is Far

Peter Doherty – « Hamburg Demonstrations » Sortie prévue le 2 décembre 2016

Concerts au Bataclan les 16 et 17 novembre 2016, Au Bikini à Toulouse le 18 novembre et à la Coopérative de Mai à Clermont-ferrand le 21 novembre. 

26 Jan

Thomas Kahn, le frenchy à la voix de velours

Crédit Photo François Nuq

Crédit Photo François Nuq

Si vous fermez les yeux en écoutant ses chansons et sa voix, vous allez être bercé par du blues au point de se croire à la Nouvelle-Orléans. Cette voix, c’est Thomas Kahn, et il est une des révélations de l’année 2015. Trop vite écarté de la compétition The Voice, sur TF1, il a continué sa route de son côté, et son EP Pulse, à venir courant avril, promet d’être très beau. Continuer la lecture

22 Jan

PILS est très « Temps danse » et ma foi très « français » en pull over

prog

Dans PILS cette semaine, on va danser avec la première édition du festival Temps Danse qui met la danse contemporaine à l’honneur à Cournon d’Auvergne. On va aussi passer l’hiver à écouter du rock lors grâce au festival Hibernarock dans le Cantal et on assite à une première nationale, celle du spectacle « Les Français » du metteur en scène polonais Krzysztof Warlikowski.

Continuer la lecture

26 Nov

Cinq auvergnats en lice pour le printemps de Bourges

bandeau_home_2Comme chaque année, à la Pépinière de Mai, un jury entoure Didier Veillault, le directeur de la Coopérative de Mai et responsable de l’antenne d’Auvergne du réseau Printemps de Bourges pour choisir parmi une centaine de candidatures les cinq artistes qui se disputeront pour devenir l’Inouï de l’Auvergne au Printemps de Bourges 2016. Ce jury a rendu son verdict.

Il y avait au total 83 candidatures et seulement cinq groupes ou artistes ont réussi à s’extraire du lot. Parmi les nombreux projets présentés au Jury* (dont le rédacteur de cet article a eu l’honneur de faire partie, merci au passage), il fallait trouver ceux qu’il voulait voir défendre les couleurs de l’Auvergne lors du tremplin le plus mythique de France, celui du Printemps de Bourges. Pour aider ce jury 100% auvergnat, Mathieu Tessier, conseiller artistique du Réseau Printemps, venait nous rappeler à l’ordre quand nous étions trop enthousiaste pour un artiste à qui Bourges ne servirait sans doute à rien ou au contraire, pas assez pour un autre dont la présence dans cette « short-list » pourrait être profitable. Mais finalement, je pense que le résultat est très proche de ce que chacun des membres de ce jury a voulu mettre en avant.

En janvier et février, dans toute la France, des auditions sur scène permettront de désigner les formations qui rejoindront les scènes des Inouïs du festival, du 12 au 17 avril 2016. En attendant, les heureux sélectionnés se retrouveront sur la grande scène de la Coopérative de Mai, vendredi 29 janvier à 20h30, au cours d’un grand concert gratuit.

 

Adèle Coyo, une voix qui nous vient du Cantal
Odenix représentera la scène électronique d’Auvergne

ODENIX live mars 2015 from turn a-side on Vimeo.

Please Lose Battle, enfants de la console
Super Parquet remet au goût du jour la musique traditionnelle auvergnate
Youth Disorder, de Teenage Kicks à Bourges?


* Le jury :

 

Didier Veillault : Antenne Auvergne, directeur de la Coopérative de Mai et du festival Europavox.

Mathieu Tessier : conseiller artistique Réseau Printemps / Warner Chappel
Simon Pourret / Romain Bard : directeur / chargé de mission Musiques Actuelles Amplifiées au Transfo (agence régionale de développement culturel)
Frédéric Roz : directeur du Tremplin, scène de musiques actuelles de Beaumont

Julien Dodon : journaliste à La Montagne

François Henry : disquaire à la Librairie Les Volcans

Richard Beaune : journaliste à France 3 Auvergne

26 Oct

Une fois de plus, le jazz a fait tourner la tête des clermontois

Mardi 20 octobre, Cory Henri a conquis une nouvelle fois le public du festival Jazz en Tête.

Mardi 20 octobre, Cory Henri a conquis une nouvelle fois le public du festival Jazz en Tête.

De Cory Henry à Lisa Simone, pour la vingt-huitième fois, Jazz en Tête a conquis le public et a accueilli des grands noms du jazz à Clermont-Ferrand.

Chapitre Un: Où l’on découvre une formation 100% clermontoise, le Blackstone Orchestra et où l’on surprend en pleine répétition le chanteur virtuose au clavier Cory Henry…

Jazz en tête – Chapitre Un

Chapitre Deux: Où l’on rencontre une légende vivante, le contrebassiste Ron Carter qui a travaillé avec les plus grands de Miles Davis à Chet Baker…

Jazz en Tête 28 – Chapitre deux

Chapitre Trois: Où l’on découvre le travail de Laurent Coq et Walter Smith qui rendent hommage au marquis auvergnat Lafayette qui s’est battu pour l’indépendance des Etats-Unis, The Lafayette Suite…

Jazz en Tête 28 – Chapitre Trois

Chapitre Quatre: Où le festival s’invite dans les bars clermontois…

Jazz en Tête 28 – Chapitre Quatre

Ont participé à la réalisation de ces pages spéciales: Pierre-Olivier Belle, Valérie Mathieu, Eric Taxil, Alexandre Jaïs et Sébastien Bonnetot.

12 Oct

Quand Morgane Imbeaud songe à Léo

Morgane ImbeaudMorgane Imbeaud et toute sa troupe étaient à la Coopérative de Mai pour mettre la touche finale à un projet de longue date pour la chanteuse clermontoise, le spectacle « Les Songes de Léo ». Bien entourée, Morgane Imbeaud présentera ce conte musical au public à l’Opéra de Clermont-Ferrand mercredi 14 et jeudi 15 octobre.

Pour l’occasion, la scène de la Coopérative de Mai est complètement transformée: un grand tulle de toile blanc voile les quelques musiciens qui se partagent la scène. Même si c’est eux qui vont nous raconter en musique l’histoire du petit garçon-chat Léo, ils doivent se faire discret pour laisser les dessins de Christophe Chabouté s’exprimer pleinement. Car si ce touchant personnage est né dans la tête de Morgane Imbeaud, c’est sous le crayon du dessinateur de BD et auteur des Sorcières ou de Tout seul que le bonhomme a pris forme. Léo est un petit garçon-chat né avec une seule oreille. Un vilain défaut qui l’isole et pour se faire accepter des autres, il devra passer par de nombreuses épreuves et s’accepter tel qu’il est. Sombre, mélancolique et touchant, le conte écrit et composé par Morgane Imbeaud a mis un certain temps avant de ressembler au spectacle qu’il est aujourd’hui et on peut le dire, comme son personnage, la jeune chanteuse a sans doute traverser pas mal d’épreuves avant de pouvoir le présenter au public mercredi prochain à l’Opéra de Clermont-Ferrand.

Des parrains bienveillants pour Léo

Heureusement, Morgane Imbeaud a rencontré quelques personnes qui ont cru en elle et en son projet et en premier lieu, le dessinateur Christophe Chabouté: « J’étais tombée amoureuse de la BD Tout seul et je me suis dit que Christophe serait absolument parfait pour dessiner ce personnage et qu’il aurait pu y apporter tout son univers. » La chanteuse le contacte tout simplement sur Facebook et le dessinateur se laisse séduire assez facilement. Il faut dire que Morgane Imbeaud est tellement investie dans ce projet que sa force de conviction en séduira plus d’un. Quand elle rencontre le directeur de la Comédie de Clermont-Ferrand Jean-Marc Grangier (la scène nationale de Clermont co-produit le spectacle avec la Coopérative de Mai), c’est surtout la détermination de la chanteuse qui séduit ce dernier, « c’est rare, dit-il, de rencontrer des artistes qui sont déterminés à ce point-là. » L’artiste, qui bien qu’elle s’acharnait à tenir le second rôle dans Cocoon a prouvé qu’elle était irremplaçable  dans ce duo qu’elle formait avec Mark Daumail, a su convaincre pas mal de monde et notamment le plus sauvage des artistes auvergnats, Jean-Louis Murat. Le chanteur l’a d’abord invité sur son disque hommage à Léo Ferré et Charles Baudelaire, Charles et Léo, puis sur Babel, disque qu’il a réalisé avec les musiciens clermontois du Delano Orchestra. C’est sans doute par amitié mais aussi parce qu’il croyait au projet de Morgane qu’il a signé les textes en français des « Songes de Léo« . « J’avais des chansons écrites en anglais et je voulais que certains détails de l’histoire soient écrit en français et notamment un chapitre (…) et il l’a très bien fait, il a respecté les sons, les pieds des chansons et ça a été une évidence à chanter » nous confie la chanteuse.

Entouré de parrains bienveillants, le petit Léo est donc né sous les meilleurs auspices et une longue vie devrait s’ouvrir à lui, c’est tout ce qu’on lui souhaite.


LES SONGES DE LEO

Un Reportage de Richard Beaune et Valérie Mathieu, Laurent Bortolazzo – Intervenants: Morgane Imbeaud, créatrice et interprête du spectacle « Les Songes de Léo » et Jean-Marc Grangier, directeur de la Comédie de Clermont-Ferrand.

Mercredi 14 et jeudi 15 Octobre 2015 à l’Opéra de Clermont-Ferrand. Sortie du disque « Les Songes de Léo » le 6 novembre et du livre de Morgane Imbeaud et Christophe Chabouté aux éditions Les rêveurs le 13 novembre. 


Interview Morgane Imbeaud Pour « Les Songes de Léo » dans le journal de France 3 Auvergne du vendredi 9 octobre 2015.

10 Juil

Le parcours: deux jours électros à Clermont-Ferrand

prog66402,45Cette année, la programmation des Contre-plongées s’ouvre par deux journées dédiées aux musiques électroniques. Aux commandes de ce Parcours qui mène du Jardin Lecoq à la Place de la Victoire, le monsieur Electro de la capitale auvergnate, Mr Nô.

Quand j’ai eu cette idée en 2009 avec Florian Cardinale (VJ Clermontois, pendant longtemps l’acolyte de Mr Nô) c’était de l’ordre du fantasme… Mr Nô.

Et aujourd’hui, les premiers spectateurs du Parcours ont pu s’allonger sur la pelouse du Jardin Lecoq et écouter de la bonne musique tout l’après-midi. Ça fait un bail que Benoit alias Mr Nô travaille avec la municipalité pour mettre de l’électro dans les oreilles d’un maximum de clermontois. Après plusieurs fêtes de la musique réussies dans le square qui jouxte la préfecture, quelques évènements XXL comme le concert avec Jean-Charles de Castelbajac à Europavox, il manquait un parcours au parcours du jeune homme. Pour le réaliser, il a invité tous ses amis du Collectif Classical et investit les quatre coins du centre ville. La journée commence sur la pelouse du jardin Lecoq où les promeneurs sont invités à s’asseoir ou s’allonger en se laissant porter par la musique des lyonnais Leome ou The Pilotwings, pour ne citer qu’eux et ça se poursuit du côté du Bar des Beaux-Arts avec l’avenir de la scène électro avec Gëinst et Diane. Du haut de la rue Ballainvilliers, vous prenez la Rue Marechal Joffre, qui descend jusqu’au Conservatoire Blaise Pascal pour une carte blanche à Antichambre et à Freek (entre autres). Samedi la fête continue avec un ciné-concert place de la Victoire, une version restaurée et pour le coup remixée du chef d’oeuvre de Fritz Lang Métropolis avec pour bande son la musique de Xavier Garcia et Guy Villerd, du groupe Actuel Remix.
Metropolis (1/8) – LiveShow by Actuel Remix… par collectifarfi

PROGRAMME DU PARCOURS (Chipé sur le site des Contre-Plongées)

Le Vendredi 10 et samedi 11 juillet de 14 à 2h
Vendredi 10 juillet | de 14h à 19h | Jardin Lecoq | Concert électronique
Leome / The Pilotwings
Rendez-vous devant le bassin. Venez vous allonger dans les pelouses du jardin Lecoq, fermez les yeux et… écoutez!

Vendredi 10 juillet | de 19h à 22h | Bar des Beaux Arts

Gëinst / Diane
Venez découvrir les nouvelles figures de la musique électro, à la faveur d’un apéro.

Vendredi 10 juillet | de 22h à 2h | Concert Cour du Centre Blaise Pascal
Carte blanche à antichambre
Freek / Asmar / Special Guest

Concert électro dans monument historique…
Entrée payante 10€ / 5€.

Samedi 11 juillet | de 14h à 19h | Jardin Lecoq | Concert électronique
Sony RS / Gily / Klaaar & Jaysper
Rendez-vous devant le bassin. Venez vous allonger dans les pelouses du jardin Lecoq, fermez les yeux et… écoutez!

Samedi 11 juillet | à 19h | Bar des Beaux Arts
Marc PM / Spunoff
Venez découvrir les nouvelles figures de la musique électro, à la faveur d’un apéro!

Samedi 11 juillet | 21h45 | Place de la Victoire
Ciné-électro concert : Metropolis de Fritz Lang
Version intégrale restaurée. Concert Actuel Remix (L’Arfi)

Dans une immense cité du troisième millénaire, les ouvriers forment une caste reléguée dans une ville souterraine, tandis qu’une élite privilégiée vit dans une oisiveté paradisiaque. Freder, le fils du maître de la ville, tombe amoureux de Maria, jeune habitante des catacombes. Fresque gigantesque et visionnaire, Métropolis représente l’aboutissement du mouvement expressionniste allemand, mais aussi un chef-d’oeuvre du cinéma muet, ici présenté dans sa version intégrale.

La sortie de cette version intégrale permet de confronter l’univers musical de Xavier Garcia et Guy Villerd, du groupe Actuel Remix, à l’univers de Fritz Lang, à travers des remix électro des compositions de Richie Hawtin et Iannis Xenakis. Leur style résolument « électro » éclaire de manière nouvelle ce chef-d’oeuvre du septième art. Durée 2h30
Gratuit

Samedi 11 juillet | à partir de 00h30 | Place de la Victoire
CLFT + Mr Nô
Pour clôturer l’événement en beauté, un concert Place de la Victoire à ne pas manquer. Gratuit

 A NOTER:

Cafés-culture les 10 et 11 juillet à 17h au Jardin Lecoq : « Goûtons nos cultures! »
Les Goûters Culture (ou Cafés culture) proposés dans le cadre des Contre-plongées de l’été font partie des Etats Généraux de la Culture organisés par la Ville en 2015. A travers cette démarche, Clermont-Ferrand veut dialoguer avec les citoyens sur la place de la culture dans leur vie et dans leur ville. Rendez-vous pour une discussion estivale et conviviale, organisée autour d’un goûter participatif, où la parole est libre. Chacun pourra partager sa culture, son goûter et se nourrir de ceux des autres citoyens!

Un reportage de Valérie Mathieu et Richard Beaune – Montage Gilles Malfray – Intervenants: Spectateurs sur la pelouse du jardin Lecoq – Sarah Meunier, Directrice artistique du festival les Contre-plongées et Mr Nô du Collectif Classical

 

18 Juin

Clip du moment: Penelope d’Alexandre delano & The Delano Orchestra

Alexandre Delano sur la scène du Printemps des Régions à Bourges

Alexandre Delano sur la scène du Printemps des Régions à Bourges

Penelope, c’est le bel extrait choisi par Alexandre Delano et le Delano Orchestra pour illustrer l’album « EAU » qui sortira le 22 juin chez Kütu Folk Records.

Toute l’équipe du Delano Orchestra est allé à La Rochelle pour tourner les images de Penelope. Tout le monde y tricote un petit bout de cette chanson qui ouvre le premier album en solo du chanteur. Des textes en français qui devraient ouvrir de nouvelles perspectives à Alexandre Delano. Ce dernier se produira aux Francofolies de la Rochelle cet été et fêtera l’été doublement à Clermont-Ferrand, puisqu’on le verra samedi 20 juin aux côtés de Jean-Louis Murat pour le concert de solidarité donné en faveur de l’association Clermauvergne humanitaire et le lendemain, pour la fête de la Musique, place du Terrail, là où le label Kütu Folk a installé sa boutique Ne Rien Faire, à 

Par ailleurs, le chanteur et son groupe préparent un spectacle avec l’écrivain Jean-Philippe Toussaint inspiré de la tétralogie de l’auteur, le Cycle de Marie qui regroupe les romans Fuir, Faire l’amour, La vérité sur Marie et Nue.

Vidéo réalisée par Alexandre Rochon avec l’aide d’Émilie Fernandez, Christophe Pie, Guillaume Bongiraud, Julien Quinet et Matthieu Lopez.

Un reportage de Richard Beaune et Brice Ordas