13 juil

Cet été-là, un roman graphique de Jillian Tamaki et Mariko Tamaki

9782369810889FSCet été-là à Awago au Canada, quelque chose a changé ! Si Rose et Windy se sont bien retrouvées comme tous les ans, chacune partageant avec leur famille respective un cottage sur les bords du lac, les deux amies ont vieilli d’une année, suffisamment pour ne plus avoir les mêmes envies. Finis les châteaux de sable, surtout pour Rose qui du haut de ses 13 ans, a désormais d’autre préoccupations, d’autres interrogations aussi autour de l’amour, du sexe, des garçons, des transformations de son corps. Entre deux barbecues en famille et deux vidéos de films d’horreur, Rose s’intéresse de très près à  une bande d’adolescents et à leurs histoires de coeur…

Magnifique ! Mariko Tamaki et Jillian Tamaki nous offrent avec ce roman graphique une histoire intimiste sur ce moment très particulier de la pré-adolecence pendant lequel se réveillent nombre d’interrogations sur le monde, la vie, l’autre…Les 300 pages se lisent d’un trait happé par une histoire qui se déroule lentement, très lentement, au rythme des journées d’été. Graig Thompson ne s’y est pas trompé. L’auteur du monumental Blankets signe un éloge absolument dithyrambique sur cet album qui, écrit-il, « avance en chancelant sur la ligne de faille de la préadolescence, quand la naïveté confortable de l’enfance s’estompe, laissant place aux sombres complexités de la vie adulte ». De quoi courir vers la librairie la plus proche et acheter Cet été-là les yeux fermés !

Eric Guillaud

Cet été-là, de Mariko Tamaki et Jillian Tamaki. Editions Rue de Sèvres. 20 €

Chroniques d’été : Lapins crétins, Chi ou Kilari, des héros au format poche

chi-album-illustre-1-glenat-pocheC’est l’été, les doigts de pied en éventail, le cerveau au repos et enfin du temps pour lire et rattraper le retard. Sur la table de chevet, quelques livres en attente. C’est le moment…

Vous les connaissez forcément ! Les Lapins crétins (2,2 millions de jeux vendus), Chi (600 000 exemplaires de la série vendus), Kilari (350 000 ex. vendus) ou encore Les As de La Jungle, tous ces héros débarquent chez Glénat dans une toute nouvelle collection destinée aux 6-11 ans, Glénat Poche, des romans au format poche donc mais largement illustrés.

Dans la première livraison de la maison d’édition, on compte une quinzaine de livres, des stars du manga ou du jeux vidéo mais aussi une création originale, Psicopattes, réalisée par Hélène Bruller (Guide du zizi sexuel) et le Caennais Tebo, l’exxcceellllent dessinateur de Captain Biceps. Bref, des bouquins malins qui se glissent sans difficulté dans un petit coin de la valise ou du sac à dos et qui viendront à point nommé occuper les bambins les jours de pluie.

Eric Guillaud

Glénat Poche, 4€99 le bouquin

Capture d’écran 2014-07-13 à 10.47.09

09 juil

Chroniques d’été : Comment survivre au collège quand on est un garçon manqué ? Réponse avec Sasha

08fac5b17ec8e6a9e5eda12ec2a08c7aC’est l’été, les doigts de pied en éventail, le cerveau en mode repos et enfin du temps pour lire et rattraper le retard. Sur la table de chevet, quelques livres en attente. C’est le moment…

Une histoire sur la différence à mettre entre les mains de vos enfants ! Sasha vient d’intégrer le collège. C’est la rentrée ! Avec son pantalon, sa casquette et ses cheveux relativement courts, Sasha a tout d’un garçon mais ce n’est pas un garçon, plutôt un garçon manqué. Et ses copains de classe ne vont pas la louper. Dès le premier jour d’école, Sasha est l’objet de moqueries, les uns la raitant de pédé, les autres de pédale ou encore de lesbienne. Au choix ! Loin de s’effondrer, Sasha assume sa différence, sa personnalité, avec un certain sens de l’humour et une maturité étonnante. Rien ne lui fait peur, pas même la caïd de l’école, Moussa…

Auteur précédemment de Génération mal logée et de Moi 20 ans diplômée, motivée… exploitée, deux albums parus aux éditions 12Bis, l’auteure Yatuu s’est surtout fait repérée avec son blog BD qu’elle anime depuis janvier 2010 et sur lequel elle met en scène le quotidien de jeunes stagiaires dans le fabuleux monde de l’entreprise. Entre manga et BD franco-belge, Yatuu signe ici une histoire qui devrait parler aux pré-ados et notamment à tous ceux qui dès la rentrée prochaine rejoindront le monde du collège…

Eric Guillaud

Sasha, de Yatuu. Editions Vents d’Ouest. 9,99 €

06 juil

Chroniques d’été : un guide pour mieux connaître les femmes avec Maïa Mazaurette et Pacco

9782756057606_cgC’est l’été, les doigts de pied en éventail, le cerveau au repos et enfin du temps pour lire et rattraper le retard. Sur la table de chevet, quelques livres en attente. C’est le moment…

Vous ne comprenez rien aux femmes ? Alors ce livre ou plus exactement ce guide est fait pour vous. Et il ne sera pas inutile aux autres, à tous ceux qui prétendent les cerner. Après Les Hommes en 30 modèles, Maïa Mazaurette et Pacco viennent en effet de sortir la même chose mais au féminin et ça s’appelle assez logiquement Les Femmes en 30 modèles, Pourquoi 30 et pas 127 ou 491 ? « C’est un bon chiffre, 30″, confient les auteurs, « d’une part parce qu’il existe 30 types d’hommes, et d’autre part parce qu’un tel nombre laisse place à la fois à l’individualité et à l’étude catégorielle ».

Femme-ikea, femme-tricot, femme-paillette, femme-tornade ou encore femme-écran, Maïa Mazaurette et Pacco ont réussi à faire rentrer environ 3 milliards de nanas dans ces trente profils bourrés d’humour et agrémentés d’une notice d’utilisation, oui oui, de quelques conseils et phrases types pour les aborder ou les faire fuir ! Et si après ça vous ne trouvez pas le grand amour…

Eric Guillaud

Les Femmes en 30 modèles, de Maïa Mazaurette et Pacco. Editions Delcourt. 14,95 €

9782756057606_pg

 

Chroniques d’été : retour vers les années 80 avec Pluttark

C’est l’été, les doigts de pied en éventail, le cerveau au repos et enfin du temps pour lire et rattraper le retard. Sur la table de chevet, quelques livres en attente. C’est le moment…

9782756042732vAaaaahhh les années 80 ! Les plus jeunes d’entre vous ne s’en souviennent peut-être pas ou n’étaient tout simplement pas nés. On les imaginait pas vraiment indispensables, des années inutiles en quelques sortes. Et puis finalement… avec le recul… les années 80 au même titre que les années 60, 90 ou 2000 ont trouvé leurs fans, leurs nostalgiques de service. Pourtant, ça démarrait mal. John Lennon, le peace and love de service assassiné par un déséquilibré. Et Tom Cruise qui débarquait à New York pour faire du cinéma ! Oui franchement, ça démarrait mal. Mais bon 1980, c’est aussi l’année où le FC Nantes remporta le championnat de France de football. Et là, respect ! C’est aussi l’année ou Björn Borg remportait le tournoi de Roland Garros pour la 5e fois, où Julio Iglesias chantait « Non je n’ai pas changé ». Un an plus tard, The Cure sortait « Charlotte sometimes ». En 1983, Peugeot lançait la 205, en 1983 naissait Amy Winehouse, en 1987, James Ellroy publiait Le Dahlia noir…

Méticuleusement, l’Angevin Pluttark a rassemblé dans ce livre de plus de 200 pages les faits marquants de la décennie dans les domaines aussi différents que le sport, la politique, la culture ou le monde des people. l’album se lit sans concentration. Idéal pour une lecture discontinue sur la plage !

Eric Guillaud

Retour vers les années 80, de Pluttark. Editions Delcourt. 25,50 €

© Delcourt / Retour vers les années 80

© Delcourt / Retour vers les années 80

05 juil

Grâce à Kek, les petits moments chiants ont aujourd’hui leur encyclopédie

215604_cAh m**** ! Généralement, c’est par cette douce expression que commence la plupart des moments chiants, quand il y n’y a plus de papier dans les wc par exemple, quand vous avez urgentement besoin de joindre un ami et que votre portable n’a bien évidemment plus de batterie, quand le matin mal réveillé votre tartine tombe dans le bol et vous éclabousse, quand votre ventre se met à gargouiller dans une salle d’attente silencieuse ou quand un copain met une photo de vous pas vraiment avantageuse sur Facebook…

Et des moments comme ceux-là, il y en a des centaines, des milliers, voire des millions, que l’auteur Kek a commencé à recenser dans cette bande dessinée modestement intitulée Encylcopédie des petits moments chiants. Près de 200 pages en noir et blanc, autant ou presque de gags qui se révèlent souvent drôles, jamais chiants. Rien de profond, que du léger, un livre qui fait du bien !

Eric Guillaud

Encyclopédie des petits moments chiants, de Kek. Editions Delcourt. 9,95 €

© Delcourt / Kek

© Delcourt / Kek

02 juil

Tripoli: l’auteur Youssef Daoudi raconte la première guerre barbaresque

9782723489317_cgC’est un épisode méconnu de l’histoire des Etats-Unis, c’est pourtant le premier fait d’armes de la jeune nation américaine en dehors de son territoire. Tout commence en 1801 lorsque le pacha illégitime de Tripoli, Yusuf Karamanli, tente d’imposer au large des côtes d’Afrique du Nord un tribut à tous les navires qui souhaitent y faire commerce. Le président des Etats-Unis, Thomas Jefferson, refuse de s’y plier et envoie sur place les premiers Marines de l’histoire sous commandement de l’ex-consul de Tunis William Eaton. Le but : lever une armée avec le soutien du pacha légitime alors en exil, Hamet Karamanli, et libérer Tripoli. S’en suit une grande épopée à travers le désert nord-africain…

La couverture annonce la couleur, Tripoli est un somptueux récit d’aventure qui devrait plaire à un large public. A l’écriture et au dessin, un auteur d’origine marocaine, Youssef Daoudi, installé en France depuis le début des années 2000, un grand fan de Jean Giraud et Christian Rossi. Repéré il y a quelques années avec La Trilogie noire, suivi de Mayday et Ring, Youssef Daoudi développe ici un graphisme réaliste racé et documenté qui nous plonge corps et âme dans l’ambiance nord-africaine du début du XIXe siècle. Dépaysement garanti !

Eric Guillaud

Tripoli, de Youssef Daoudi. Editions Glénat. 19,50 €

29 juin

Le cancre Ducobu décroche enfin un 20

l-eleve-ducobu-bd-volume-20-simple-207401-1Un 20 pour Ducobu ? Oui, un tome 20 qui réunit les nouvelles aventures du plus grand cancre de la bande dessinée franco-belge. Et cette fois, l’heure est grave. Le gouvernement a décidé de s’attaquer à la tricherie compulsive, reconnue comme une maladie au même titre que la cleptomanie ou la mythomanie. Les tricheurs devront impérativement suivre toute une batterie de traitements afin de guérir de leur infirmité, des traitements pénibles mais salvateurs qui iront de séances de reconditionnement en apnée à des séjours de désintoxication dans des centres spécialisés. Ducobu a du souci à se faire…

Avec son pull à la Maya l’abeille et ses airs à ne pas savoir compter, Ducobu explose les compteurs et fait chauffer les calculatrices. 20 tomes parus en 22 ans, 2 millions d’albums vendus, un tirage de plus de 100 000 exemplaires pour la nouveauté, deux adaptations au cinéma, des romans, des produits dérivés en pagaille et toujours ces histoires courtes qui font pleurer de rire les gamins supposés de son âge. Pour tous ceux qui aiment les aventures du Petit Spirou et de Cédric aux éditions Dupuis !

Eric Guillaud

L’élève Ducobu, 0 + 0 = Duco, de Godi et Zidrou. Editions Le Lombard. 10,60 €

25 juin

Le monde d’Aïcha, une BD documentaire d’Ugo Bertotti sur la condition des femmes au Yémen

couv-AichaAïcha, Sabiha, Hamedda, Houssen, Ouda… Leur point commun ? Être femmes dans le Yémen d’aujourd’hui, un pays pauvre, l’un des plus pauvres au monde, écrasé par des traditions religieuses ancestrales. Cette bande dessinée réalisée par Ugo Bertotti parle de ces femmes et des autres, de toutes les autres. De celles qui ont été mariées de force parfois à l’âge de dix ans au nom d’Allah et de la religion, de celles qui n’ont plus eu le droit de sortir, de travailler et même de conduire une fois mariées. De celles que les maris ont répudiées pour un rien et qui se sont retrouvées à la rue, sans un sou, sans un abri pour leurs enfants. De celles qui bien sûr ne sortent jamais sans le fameux niqab, ce voile qui couvre entièrement le visage de la femme à l’exception des yeux…

Initialement publié dans la revue XXI, Le monde d’Aïcha s’inspire des impressions de voyage de la photographe Agnès Montanari, qui pendant 3 mois et demi a pu approcher, parfois partager le quotidien et l’intimité de femmes yéménites.

Dans une postface à l’album, Agnès Montanari explique :  « Quand on déambule dans les rues étroites de la vieille ville de Sana’a, on a l’impression de croiser des oiseaux mystérieux, des ombres noires, qui diffèrent que par leur taille. Et puisque ces femmes ne montrent pas leur visage, élément essentiel de connaissance et de reconnaissance dans nos sociétés occidentales, on en conclut rapidement qu’elles n’existent pas. »

Avec beaucoup de pudeur et d’humanité, l’auteur italien Ugo Bertotti lève un bout du voile sur ce pays méconnu du monde occidental, régi par la loi de l’honneur, l’honneur de la famille. Un récit surprenant, fascinant, dont la mise en images en noir et blanc, bien que plus réaliste et intégrant quelques photographies, rappelle bien évidemment l’album Persepolis de Marjane Satrapi.

Eric Guillaud

Le monde d’Aïcha, de Bertotti. Editions Futuropolis. 20 €

© Futuropolis / Bartotti

© Futuropolis / Bartotti

22 juin

Petite Frappe, voyage au coeur de l’adolescence…

petite-frappe2Jonathan a tout de la parfaite tête à claques, une vraie teigne, une petite frappe comme ont dit. A part le football, la musique et un peu les filles, il n’aime rien. Les goals sont des cons, Barthez est un vieillard et Zidane, un nul. Sur le terrain comme dans la vie, Jonathan rejette toute autorité. Son père, son entraîneur, son président de club… tous sont logés à la même enseigne. Tous sauf sa môman ! Car oui, sous ses airs d’ado en pleine crise, Jonathan reste un enfant qui a besoin d’amour…

L’écrivain François Bégaudeau (Jouer juste, Entre les murs…) et le scénariste dessinateur Grégory Mardon (Vagues à l’âme, Corps à corps, Leçon de choses…) signent une splendide évocation de l’adolescence avec ce gamin au caractère trempé et aux répliques imparables. C’est drôle, fin et ça se mange comme du Baru, sans modération !

Eric Guillaud

Petite frappe, de François Bégaudeau et Grégory Mardon. Editions Delcourt. 18,95 €PlancheS_42994